TOP

Retour vers Juillet 2021

Intro

9 Juillet

Alkpote – « Ogre » ⚰️

Presque un an après son EP surprise intitulé Vie Rapide Alkpote nous a dévoilé en ce 9 juillet son 14ème projet et 5ème album : Ogre. Avec une communication qui n’a jamais réellement changée depuis ses débuts mais qui a pris en efficacité avec les réseaux-sociaux, Alkpote réalisait avec Monument le meilleur démarrage de sa carrière et pouvait alors s’atteler sur le début du reste de sa vie. Composé de 15 titres, Ogre accueille des collaborations avec Bigflo & Oli, Alonzo et Mister V (on peut aussi retrouver Chily sur le titre bonus « Story étonnante »). En ce qui concerne les productions l’empereur s’est entouré de beatmakers de renom comme Tarik Azzouz, Noxious, BBP ou Kore. Sûr de lui, Alkpote, très en forme, a livré sur ce cinquième album des prestations de haut niveau qui ne dérogent pas à son univers artistique et ses multiples références provocantes. Assez rappé dans son ensemble, Ogre semble scindé en deux avec une partie plus légère et douce vers la fin. En effet on pourra retrouver dans cette seconde partie des titres comme « Essoufflé » ou « Fontaine de jouvence » qui sont assez chantés, mélodieux et mélancoliques (avec des couplets toujours un minimum rappé) ou bien des morceaux comme « Oh zut » ou « Lunettes Cartier » qui s’affichent clairement comme des tubes avec des sonorités très club. À coté de ces « prises de risques » Alkpote aura livré de multiples performances de haut niveau que l’on attend de sa part. Aidé par des prods obscures, ténébreuses, voir horrifiques, l’empereur se lache dans ses écrits avec des références toujours très crues et egotrip et les accompagne avec des backs minutieusement placés. Minutieux dans ses backs, le tunisien le sera aussi dans la construction de ses titres avec des ponts, des effets de voix, des répétitions ou des flows différents. Varié et de qualité, Ogre est une réussite remplie de pépites comme la collaboration avec les frères toulousains, Bigflo & Oli, qui se fondent à merveille dans l’univers d’Alkpote le temps d’un titre.

Bolémvn – « Anarchiste » 🅰️

Un an après son premier album, Vol 169, Bolémvn a publié en ce 9 juillet son « deuxième » premier album : Anarchiste. Composé de 14 titres, on retrouve sur cet album des collaborations avec Guy2Bezbar, Maes, Dinos, Leto et bien sûr Koba LaD. En ce qui concerne les productions on pourra retrouver des beatmakers comme BRGZ, Berry Prod, Ysos, Banger, Seysey ou bien Noxious. Sur Vol 169 Bolémvn nous avait livré un projet qui dans l’ensemble était réussi et varié avec des tubes comme « Prends ta monnaie » (feat RK) ou des titres plus introspectifs comme l’intro. Hélas, on ne retrouvera pas tout cela sur Anarchiste. En effet ce projet ne présente aucune variation que ce soit dans les thèmes abordés, dans les mélodies, dans les choix d’instrumentales et de rythmiques ou tout simplement dans le vocabulaire très redondant. Les invités quant à eux n’apportent absolument rien d’original et leurs performances sont très peu remarquables. Avec seulement un ou deux titres satisfaisants, Anarchiste est au final une grande déception.

Lefa – « CODE PIN » 📱

Dévoilé ce vendredi 9 juillet, CODE PIN est un EP de 6 titres qui fait suite au projet DMNR paru en avril dernier. En effet Lefa avait avoué sur le groupe Wathsapp dédié à la promotion de DMNR que ce dernier était en réalité un album en deux parties : une rappée et une autre qui regroupe des titres plus mélodieux. Cela pouvait déjà se confirmer avec la cover de DMNR sur laquelle pouvait apparaitre « 05P1X12 » soit « Cinquième album, Partie 1, 12 titres ». Se voulant donc plus estival, ce projet accueille un invité en phase avec l’ambiance et totalement different que ceux présents sur DMNR à savoir Tayc. Le titre avec dernier, « Sorry », est très ensoleillée autant dans l’instrumentale que dans les chants et résume assez bien l’ensemble du projet. En effet CODE PIN, même avec 6 titres, se voit être très (très) répétitif. Défini comme une suite, ce projet ne présente cependant aucune cohésion avec la première partie et ne tend pas à être considéré comme une réussite du fait d’un univers trop different, de titres trop faciles et sans une réelle originalité que Lefa a l’habitude de nous proposer. En bref CODE PIN ne durera surement pas dans le temps et ne sera pas un projet remarquable, ni de Lefa ni de l’été.

Multi-Artistes – « Les Princes de la ville 93160 » 👑

Parmi les sorties de cette semaine nous pouvons retrouver un projet nommé Les Princes de la Ville 93160 qui réuni de nombreux artistes méconnus du grand public et tous issus de Noisy-le-Grand. Composée de 16 titres, cette compilation accueille les artistes suivants : Almeida, Bilouki, Fuego, Jason Robby, Jenny, Kaïs, Lasco, Loco, Mansly, Mirs, N2V, Oxlade, Pacha, R1 La Esencia, Skz et Testri. Pour la grande majorité de ces derniers, Les Princes de la Ville 93160 représente leur premier véritable projet. Avec comme objectif de mettre Noisy-le-Grand sur la carte du rap français, la ville sera représentée tout le long du projet avec de nombreuses références aux lieux et aux groupes et ce dès l’intro qui est un discours optimiste et fédérateur de Sambich. Varié, ce projet contient des titres aux ambiances et thèmes différents et maitrisés. En effet on pourra retrouver des thèmes propres au rap comme le quartier et ses violences, les relations amoureuses ou bien des textes plus légers et festifs. Ces différents écrits seront complétés par des productions cohérentes et très professionnelles. Ce professionnalisme s’illustre également à travers la construction des titres (ponts, refrains, backs, variations des flows, voix différentes, alternance des profils) mais aussi celle du projet avec un début très kické qui tend vers une fin plus douce conclue par un véritable tube. Abouti, varié et complet, ce projet est une belle surprise qui n’a rien à envier aux productions des artistes de rangs. Le pari est réussi : nous attendons désormais les projets des différents artistes présents sur la compilation.

16 Juillet

F430 – « Guapo World » 🌍

Un an et demi après son EP Street Quality, le duo F430 composé de Jet et Sensei a fait son retour en ce 16 juillet avec son second album, Guapo World. Composé de 14 titres, cet album accueille des collaborations avec Johnny May Cash, Miami Yacine, YC Lopez et S-Pion. En termes de productions on peut retrouver des beatmakers comme Jisan, Theskybeats, OUHBOY ou bien Lil Ben qui est présent sur un grand nombre de titres. Sûr de ses qualités, fidèle à son univers artistique et sachant précisément où il veut aller, le duo a livré un album cohérent et solide qui confirme les attentes placées en lui après Thank You God. Les différents invités seront idéalement repartis au sein du projet et performants sur des ambiances variées qui leur correspondent bien (S-Pion sur un titre mélancolique et Miami Yacine sur un titre ensoleillé). En effet, Guapo World abrite des titres variés comme le très mélancolique « Noir » (feat S-Pion), l’incisif « Next Level », l’introspectif « Terrain miné » ou l’estival « Guapo World ». Bien qu’ils soient variés, ces différents morceaux restent tous, à leurs manières, fidèles à l’ambiance aérienne et envoutante présente depuis les débuts du groupe. Avec des écrits toujours très introspectifs et ultra référencés, des ambiances phénoménales et une construction des titres minutieuse, F430 met avec Guapo World la barre un peu plus haute et s’assume comme un des groupes les plus singuliers et originaux du rap francophone. La réussite est totale !

Key Largo – « Inséparables » 👥

7 mois après son EP de 3 titres (Christmas Key) délivré en guise de cadeau de Noël, le duo de Gonesse a publié son second long projet : Inséparables. Composé de 18 titres (dont 3 bonus), ce projet accueille des collaborations avec Josman, Mister V et Kaza. En ce qui concerne les productions on pourra retrouver des beatmakers comme Amine Farsi, Junior Alaprod, Skuna, Noxious ou bien Eazy Dew. Fidèle à son univers artistique qui le suit depuis ses débuts, à savoir un hybride entre rap et chant, le duo a livré avec Inséparables un projet cohérent dans la continuité des précédents. En effet on pourra retrouver des titres énergiques (trap ou drill) comme « Nelson », « TnD » ou bien « Bébé » mais aussi plus chantés et lumineux comme « En bas », « Mieux qu’avant » (feat Mister V) ou « Fallait ». Outre ces types d’ambiances pour lesquelles les parisiens sont connus, des titres mélancoliques et introspectifs comme « Depuis petit » et « Noche » sont également présents. Sur Inséparables Key Largo n’aura pas dérogé à la règle et aura délivré des prestations satisfaisantes plus abouties que sur les précédents projets, toutefois, ce projet ne contient pas une grande originalité… à voir s’il perdurera dans le temps.

Laylow – « L’Étrange Histoire de Mr.Anderson » 🦅

Après avoir marqué les esprits en 2020 avec son premier album Trinity, Laylow est revenu avec L’étrange histoire de Mr. Anderson qui est sans doute l’un des albums les plus attendus de cette année. Composé de 20 titres, dont 7 interludes, cet album accueille des collaborations de prestige tels que Damso, Hamza, Nekfeu, Alpha Wann mais aussi des artistes étrangers comme le britannique slowthai et l’américaine Fousheé. On pourra aussi, sans surprise, retrouver son ami Wit. sur « STUNTMEN » (feat Alpha Wann), le seul extrait du projet. En termes de productions on pourra également retrouver du beau monde avec Eazy Dew, Ikaz Boi, Dioscures, Ponko, Prinzly ou Binks Beats pour ne citer qu’eux (le projet accueille au total 20 beatmakers). Riche en sonorités, en références musicales et cinématographiques, en termes d’écriture mais aussi dans sa construction, L’étrange histoire de Mr. Anderson nécessite bien plus qu’une simple revue pour s’atteler sur tous ses détails. Néanmoins, à la première écoute, il en ressort que ce projet est un album concept qui tend plus vers une expérience auditive qu’un storytelling parsemé de titres « assez indépendants ». Tel un film inspiré de faits réels, L’étrange histoire de Mr. Anderson sera très introspectif en abordera, de manière romancée, des thèmes vécus et chers à Laylow comme les violences policières ou conjugales mais aussi les fausses amitiés. Cependant, avec une qualité indéniable qui fait de lui un album majeur de cette année, ce projet ne tournera pas en boucle dans nos oreilles car les titres sont trop liés entres eux du fait du storytelling. En bref, Laylow a répondu présent et a livré avec L’étrange histoire de Mr. Anderson un album plus qu’abouti qui lui permet de se positionner confortablement comme une tête d’affiche du rap français.

Niaks – « Commission Rogatoire » 🚔

Nouveau venu au sein du rap français, et révélé grâce à des titres comme « Zineb El Rhazaoui », « Drilluminati Pt. 1 & 2 » ou « Gog & Magog », Niaks a publié ce 16 juillet son premier projet, l’EP Commission rogatoire. Composé de 11 titres dont 2 interludes, ce projet accueille des producteurs de renoms comme Amine Farsi, Voluptyk ou Yann Dakta & Rednose pour ne citer qu’eux. Bien qu’il soit défini comme un EP, ce projet peut être considéré comme un véritable album tant sa construction est aboutie. En effet Commission rogatoire s’articule autour d’une trame narrative qui lui donne une cohérence et une fluidité particulièrement efficace. Premier projet, donc carte de visite, cet EP expose toute la polyvalence de Niaks avec des titres drill, kickés sur des prods « boom-bap » ou plus actuelles mais aussi plus introspectifs ou chantés. Complet que ce soit dans sa construction, dans son écriture et dans ses sonorités, Commission rogatoire est un magnifique premier projet qui va marquer cette année et qui positionne Niaks comme l’une des futurs têtes d’affiches du rap français. Bravo !

NOS MORCEAUX DU MOIS

Laylow – « HELP !!! »

Fresh LaDouille – « Émotion »

Dinos – « Walther PP » (ft. Benjamin Epps)

Tawsen – « Bonne Année » (ft. Draganov)

Ziak – « S.P.S »

Stavo – « Kalenji »

F430 – « Terrain Miné »

Multi-artistes – « J’attends »

Alkpote – « Fontaine de Jouvence »

Niaks – « CJD »

Deen Burbigo – « Smith »

Tunisiano – « 00216 » (ft. Alkpote, ISK, Sadek & Brulux)

Oboy – « TDB »

Booba – « Dragon »

SAF & GLK – « Tourner »

Malo – « J’VEUX »

Laylow – « IVERSON »

Niaks – « Waingro »

Elams – « Kodo » (ft. Vegedream)

DA Uzi – « Du Nord au Sud » (ft. Soso Maness & ZKR)

Goulag – « Ça flingue » (ft. Guy2Bezbar)

Multi-artistes – « Les Princes de la Ville »

Alkpote – « Oh Zut »

YL – « 80 Piges »

Green Montana – « 4RM »

F430 – « Noir » (ft. S-Pion)

R.E.D.K – « Welcome »

Laylow – « UNE HISTOIRE ÉTRANGE »

Deen Burbigo – « Sennin Mode »

Kalash – « Tu le sais » (ft. Gazo)

Multi-artistes – « La Zone »

Alkpote – « Scrutum »

Niaks – « PIB »

F430 – « Guapo World »

S.Téban – « Mauvais Jour »

Laylow – « VOIR LE MONDE BRULER »